le musée mis à nu par ses visiteurs

Caryatides - Detambel - Toucher l'oeuvre par les autres - Portraits - Esteban / Royet-Journoud - Scribe - Genet - Sassetta - - Arcimboldo - Sarraute - Portraits - Louis Imbert / Laure Limongi & Thomas Lélu - Se repérer dans le Musée - Gabrielle d'Estrées - Sonnet - Rubens - Jeanney - trésor(s) - Portraits - Smirou - - Excursion Bill Viola au Grand Palais

> Mots-clés > Œuvres > Naissance de la Reine

Naissance de la Reine

Petrus Paulus RUBENS
Siegen (Westphalie), 1577 - Anvers, 1640

La Naissance de la reine, à Florence le 26 avril 1573
H. : 3,94 m. ; L. : 2,95 m.

La déesse Lucine remet l’enfant (nimbé de lumière) - soit la future reine - à la ville de Florence, qui la tient comme la Vierge tient l’Enfant Jésus, par l’effet d’une sorte de christianisation typiquement rubénienne du langage allégorique. Autre allusion à Florence, le Dieu-fleuve Arno au premier plan.